field biology

Biologie

Le mot Biologie dérive des mots grecs bioV et logoV et indique l’étude de la vie et des êtres vivants (plantes, animaux et êtres humains). Cette discipline scientifique embrasse les caractéristiques  et la classification des organismes et leur comportement, aussi bien que les interactions entre eux et l’environnement naturel. La biologie inclut une ample gamme de disciplines académiques de la biophysique à la botanique, de la microbiologie à l’écologie.
 
La biologie essaie d’expliquer des phénomènes tels que la naissance, la croissance, le vieillissement, la mort et la décadence des organismes vivants, les similarités entre les petits et leur parents (hérédité) et la floraison de plantes qui a étonné l’humanité au cours de l’histoire.
 
La biologie est divisée en trois branches principales, appelées botanique, étudiant les plantes, la  zoologie, étudiant les animaux, et l’anthropologie, la branche de la biologie qui étudie les  êtres humains. A l’échelle moléculaire, la vie est étudiée par les disciplines de la biologie moléculaire, biochimie et génétique moléculaire. Le domaine fondamental c’est celui de la biophysique, qui s’occupe de l’énergie des systèmes biologiques.
 
Le niveau cellulaire est étudié par la biologie cellulaire. La physiologie, l’anatomie et l’éthologie étudient les organismes vivants à l’échelle multicellulaire. L’éthologie considère le comportement des organismes au milieu de leur environnement naturel. La génétique  l’hérédité, à savoir la tendance des parents à transmettre des qualités génétiques à leurs petits , tandis que la génétique de la population s’occupe des modèles génétiques d’une entière population.
 
L’écologie et la biologie évolutive considèrent les populations mutuellement dépendants et leurs habitats.
 
Même si beaucoup de différents aspects sont étudiés, les phénomènes biologiques de base sont sujets aux mêmes lois physiques, qui  sont valides pour d’autres branches scientifiques, telles que les lois  de la  thermodynamiques et la conservation des masses.